Saint Joseph, homme du silence ; Joseph, l’homme qui n’a rien dit… Attention à ne pas lire l’Évangile trop vite ! Saint Matthieu rapporte en effet une parole de saint Joseph, un mot et un seul que Joseph a prononcé : « un fils, auquel il donna le nom de Jésus » (Mt 1,25).

« Jésus » et tout est dit.

Dire « Jésus » résume toute la vocation de saint Joseph. Par l’imposition du Nom, il devient le père du Verbe incarné, le gardien du Rédempteur, le modèle des apôtres.

Celui qui enseigne, celui qui gouverne, celui qui soigne, celui qui prophétise… quel chrétien n’a pas pour mission de prononcer, à sa manière, le seul nom qui sauve ? Quel chrétien ne tremble pas à l’idée de ne pas le dire correctement ? Tournons-nous vers saint Joseph, l’homme que Dieu a choisi pour prononcer ce nom parfaitement.

Dire « Jésus » avec Joseph, et tout est dit.