Saint Joseph prend chez lui Marie alors qu’elle est enceinte (cf. Mt 1,20). Ce mystère révèle que, dans l’ordre de la grâce, au lieu que les noces soient un prélude à la maternité, la maternité prépare aux noces éternelles. Ainsi Marie, parce qu’elle est mère, prépare Joseph aux épousailles mystiques de l’âme et de l’Agneau. C’est pourquoi saint Joseph est seul descendant de David à être appelé « époux », parce qu’il est le premier que Marie ouvre à l’union sponsale avec Dieu, parce qu’il est le seul à vivre cette grâce en vertu de son mariage avec la Vierge.

Saint Joseph, faites-nous découvrir la maternité de Marie.