Pensée pour saint Joseph

Chaque mercredi, le frère Dominique Joseph invite à méditer sur la personne et la mission de l’époux de Marie, Joseph le juste, en quelques lignes spirituelles ou théologiques, invitant tour à tour à la contemplation et à la réflexion, offrant encore une lectio divina ou un petit conte. Ces Pensées se traversent comme on entre dans la conversation silencieuse de la Sainte Famille : pour apprendre à aimer le don de Dieu.

Pensée 278

Égrainer le rosaire n’est pas dévaler les montagnes russes. On ne passe pas de la joie extrême à la tristesse profonde. Joyeux, glorieux ou lumineux, les mystères sont tous sertis dans la douleur du sacrifice : sacrifice non sanglant à la Présentation, sacrifice total à la Cène, sacrifice consommé à la Crucifixion. Entre tous, les mystères glorieux sont les plus douloureux : il s’agit de mourir à soi pour s’abîmer en Dieu.

Ainsi saint Joseph apparaît-il comme le meilleur pédagogue de cette prière mariale. L’époux de Marie se tient en effet caché dans l’obscurité de Dieu, laquelle est la plus profonde lumière de la gloire, prouvant qu’il est entré mieux que quiconque dans les mystères glorieux.

Pensée 277

« Renonce au mal que tu veux faire à ton peuple » (Ex 32,12) Moïse est-il plus miséricordieux que l’Éternel ? Ou, au contraire, agit-il selon ce que Dieu lui fit...

lire plus

Pensée 276

La fête du Saint-Sacrement nous place devant le Cœur eucharistique de Jésus et nous fait admirer les mains de l’unique Grand-Prêtre offrant le sacrifice salvateur. Ouvrons cette...

lire plus

Pensée 275

Croyez-vous qu’il soit raisonnable de tenir saint Joseph à la marge de la Sainte Famille ? Certainement pas. Ces personnes, Jésus, Marie et Joseph, représentent à nos yeux...

lire plus

Abonnez-vous

Recevez chaque mercredi, dans votre boîte aux lettres, une Pensée pour saint Joseph.