Pensée 204

L’époux est celui qui aime. Le saint mariage de Marie et de Joseph est trop souvent perçu comme un mariage de convenance, comme si la Sainte Vierge était une sorte de religieuse à qui serait adjoint un homme de paille, gardien des bonnes apparences. Or, Dieu ne joue...

Pensée 203

De pieux élans soulignent en saint Joseph l’épaisseur de son humanité, comme s’il fallait écarter l’époux de la Vierge de toute possibilité du sublime : il était un brave homme, sa vie était simple, il n’a rien fait d’extraordinaire, il aurait eu des enfants d’un...

Pensée 202

Les mages venus d’Orient, arrivant à l’endroit où était l’Enfant, furent saisis d’une grande joie avant même d’être entrés dans la maison (cf. Mt 2,10) : l’étoile, don de Dieu pour les guider au fils promis, manifeste d’abord la présence du Père reposant sur la...

Pensée 201

À genoux devant la crèche, on voit Marie et Jésus. La Vierge et l’Enfant. Il n’y a rien d’autre à contempler. Rien d’autre à adorer et à recevoir. Ne pas craindre de prendre en plein cœur la Mère et le Fils. Se souvenir aussi comment on en est arrivé là....

Pensée 200

Le danger de l’aveuglement est à l’horizon de toute contemplation de la crèche : il y a tant à percevoir ! Tous les regards convergent, comme de juste, vers l’Enfant roi au milieu de sa cour terrestre. La mère de la Promesse, sur son sein le Fils du Père, tout autour...

Pensée 199

Que Dieu trouve ses délices dans le cœur de l’Immaculée, on le conçoit aisément. Mais dans celui de saint Joseph pareillement ? Marie-Madeleine, Jeanne d’Arc, Thérèse de Lisieux et tant d’autres n’ont-elles pas acquis un cœur pur et incandescent ? Padre Pio, François...