Boutique

Plus de 500 titres

Carterie

Artisanat monastique

Pensée 284

L’Évangile est peu disert à propos du service de saint Joseph. On peut toutefois imaginer : il a préparé la crèche, il s’est occupé du voyage en Égypte et de l’installation là-bas, il a logé et nourri sa famille à Nazareth. La crèche, l’exil, la vie à Nazareth : avec trois fois rien, il a tout fait. Sans éclat, il a fait tout ce qu’on ne raconte pas, tout ce à quoi on ne pense même pas.

Telle est l’étendue de la Sagesse : elle s’occupe dans nos vies de tout ce à quoi on ne pense pas, du nécessaire pour répondre à sa vocation. Elle fait tout, dans l’invisible, dans l’insu, avec les petits riens du quotidien. Elle œuvre non pas au recyclage inventif, mais à une création nouvelle et salutaire. Ainsi saint Joseph auprès de Celui qui fait toutes choses nouvelles. Saint Joseph, l’homme des convergences du passé, prépare par son service un avenir nouveau. À Nazareth comme dans nos vies. Il y installe les conditions du salut, avec nos propres et misérables riens.

— Où donc est Dieu ? crie-t-on dans sa détresse.
— Chez vous, répond le sage Joseph, j’y veille.

Précédent

Suivant