Pensée 279

« Éprouve-moi, tu connaîtras mon cœur » (Ps 138,23). Telle est la prière de David. La faiblesse de l’homme lui rend obscurs les chemins du Seigneur, dès lors, que Dieu évalue son intégrité, qu’il l’inspecte en profondeur et qu’il détourne son serviteur du chemin des idoles. « Vois si je prends le chemin des idoles, et conduis-moi sur le chemin d’éternité. » Le cœur que Dieu connaît est celui qu’il façonne.

Ainsi, la source de la fidélité de Joseph est à découvrir dans l’humilité de David. Saint Joseph, conscient de sa faiblesse, n’a compté que sur l’Éternel pour le protéger. En toutes circonstances, Joseph s’est laissé conduire sur le chemin de la justice. Chaque jour, Joseph a offert son cœur au Père comme la glaise s’offre à l’art du potier.

Précédent

Suivant