Entrer dans la prière du Magnificat chaque soir avec l’Église ne consiste pas seulement à accueillir une pleine dilatation du cœur sous l’effusion de l’Esprit. Il faut une étincelle pour allumer l’incendie. Or l’embrasement de chaque Magnificat peut venir de saint Joseph. L’époux de Marie est en effet « le juste », c’est-à-dire le sage capable de regarder la vie avec le regard de Dieu. Or, « c’est la Sagesse qui fait jaillir la louange, et le Seigneur la mène à bien » (Si 15,10).

Saint Joseph, éduquez-nous à la lecture de nos vies qui fait entrer dans le Magnificat de Marie.