Joseph est un homme juste (cf. Mt 1,19), c’est-à-dire un homme dont les dispositions intérieures l’introduisent dans la lumière pascale. Il est en effet empli de la Sagesse dont l’Écriture dit qu’elle « est le rayonnement de la lumière éternelle » (Sg 7,26).

Abraham vit le jour (cf. Jn 8,56), Joseph nous y prépare.