L’enfant Jésus, penché, appliqué, dessinait doucement les lettres les unes après les autres. Joseph, près de lui, guidait l’exercice. Jésus écrivait avec sérieux. Joseph rappelait la dignité du moment. Un commandement prescrit en effet que le jeune héritier de la maison royale écrive « pour lui-même, sur un livre, une copie de la Loi. » (Dt 17,18)

Joseph contemplait les commandements apparaître petit à petit sur le livre de Jésus et se souvenait que Moïse, autrefois, avait été témoin du même spectacle de Dieu écrivain : « l’écriture, c’était l’écriture de Dieu, gravée sur les tables. » (Ex 32,16)

Joseph apprenant à Jésus comment écrire, saint Joseph priant le Verbe à l’Écriture vivante, nous t’en prions, rappelle à Dieu sa promesse d’écrire désormais au plus profond de nous : « j’inscrirai ma Loi sur leur cœur, » (Jr 31,33) car Jésus est roi de nos vies.