« L’homme se leva et le suivit » (Mt 9,9)

Qui peut dire qu’il est heureux ? Il faudrait être libre pour l’être. Nous entretenons une tristesse des bonheurs manqués et une amertume des bonheurs qui ne viendront pas. Cette langueur n’est pas l’apanage des cœurs mélancoliques mais des pécheurs, trop attachés aux joies terrestres et ne vivant pas assez les joies célestes.

Saint Joseph est alors l’exemple du bonheur simple consistant à recevoir le don de Dieu ici et maintenant. Il n’a pas regretté la vie qu’il avait projetée autrefois, avec Marie. Il aurait pu exiger des facilités pour assurer l’avenir de Jésus. Mais il s’est contenté de faire confiance à Dieu. Dans son dépouillement, saint Joseph nous enseigne qu’on ne peut posséder certaines choses sans les recevoir et qu’on ne peut les recevoir sans y renoncer.

Saint Joseph a été heureux.

Famille de Saint Joseph
Top ?
Suivez nous :