Croyez-vous qu’il soit raisonnable de tenir saint Joseph à la marge de la Sainte Famille ? Certainement pas. Ces personnes, Jésus, Marie et Joseph, représentent à nos yeux obscurcis l’éclat de la Sainte Trinité. Certes, trois personnes, mais parfaitement unies. Jésus, Marie et Joseph vivent un même amour, ils n’ont qu’un cœur et qu’une âme. Trois cœurs, ensemble consumés dans l’unique flamme de l’Esprit. Et saint Joseph serait insignifiant ? Quel homme a jamais été plus intime aux Cœurs de Jésus et de Marie ?

De là il faut tenir que saint Joseph est un catalyseur de la dévotion au Sacré Cœur. Le Saint-Esprit, qui a cédé à Joseph d’être l’époux de Marie et le père de Jésus, est en effet l’auteur de notre amour pour le divin Cœur de Jésus. Il a inspiré à saint Joseph un incomparable amour pour le Cœur sacré ; or cet amour ne peut subsister sans l’ardent désir d’offrir à Jésus les âmes qu’il veut sauver. Saint Joseph est ainsi celui que le Saint-Esprit associe à son action de répandre l’amour du Sacré Cœur dans les âmes.