Dans le livre de la Genèse, lorsque les fils de Jacob retrouvent en Égypte leur frère qu’ils ont trahi et vendu, Joseph les rassure : « c’est pour vous conserver la vie que Dieu m’a envoyé ici avant vous » (Gn 45,5). Joseph reconnaît ainsi que le Seigneur Dieu l’« a envoyé » le jour où son père Jacob l’« a envoyé » rejoindre ses frères aux pâturages (Gn 37,13.14). Derrière son père, bien intentionné mais inconscient du drame qu’il allait provoquer, Joseph parvient à discerner la voix d’un autre père, le seul Père, qui poussait son fils à vivre une aventure salutaire pour le peuple tout entier.

Que personne ne redoute de choisir saint Joseph pour père : son silence porte la voix du Père qui appelle à la vie véritable.