Lorsqu’il veut caractériser saint Joseph, Jean-Paul II dit qu’il est Redemptoris custos, le gardien du Rédempteur. Ce n’est pas seulement la définition de sa vocation, c’est aussi la révélation de la gloire de saint Joseph. En effet, le Proverbe dit : « de même que le gardien du figuier en mangera le fruit, le gardien de son maître en sera glorifié », « qui custos est domini sui glorificabitur » (Pr 27,18).

Glorieux saint Joseph, soyez le gardien de nos âmes, que nous portions de beaux fruits pour le Royaume.