« Enseigne-nous à prier » (Lc 11,1)

La vie d’oraison, la vie comme oraison, est la clé fondamentale du silence de saint Joseph. Il n’a transmis aucune parole, il n’a laissé aucun écrit, parce que la prière est un mode de vie qui s’enseigne par contamination. L’enfant Jésus a vu le désir du priant en observant Joseph à genoux. En contemplant Jésus prier, ses disciples ont reçu le désir de prier comme lui. Or quel est le désir du priant, sinon le désir du salut ? Jésus, en effet, a répondu à la demande d’apprendre aux disciples à prier en révélant son désir le plus intime : « je veux que là où je suis, ils soient eux aussi avec moi. » (Jn 17,24) Ce désir fut pleinement accompli dans la vie de saint Joseph qui, chaque jour, vécut auprès du Fils dans le secret du Père.

Saint Joseph, ravive en nous le désir du bonheur éternel. Lève le voile pudique de ton silence et montre-nous comment tu pries. Ouvre-nous la porte de ta maison et prends-nous à côté de toi pour contempler l’Enfant priant. Donne-nous d’accueillir le salut dans le silence de la confiance en Dieu qui est Père.