Assurer la présence visible de Dieu le Père aux côtés de son Fils unique : cher Saint Joseph, comment as-tu pu assumer une telle responsabilité sans trembler à en perdre tes moyens ? Sans doute parce que tu étais parfaitement humble ! Ce sont les orgueilleux qui s’inquiètent de leur réussite, car ils redoutent que l’échec porte ombrage à leur réputation. Toi le « juste », tu savais que Dieu donne ce qu’il ordonne : tu t’es remis entre les mains de sa Providence, te défiant de toi-même, mais avec une infinie confiance en Dieu.