Certains groupes Nouvel Âge locaux donnent à leurs réunions le nom de “groupes de prière”. Les personnes invitées à adhérer à ces groupes doivent rechercher les signes d’une spiritualité chrétienne authentique, et bien voir que n’ait lieu aucune cérémonie d’initiation.

De tels groupes tirent profit des carences de formation spirituelle et théologique des personnes pour les amener progressivement vers ce qui est, de fait, un culte dévié. Il est nécessaire que les chrétiens soient formés sur l’identité de l’objet de la “prière” – dans l’Esprit- Saint, par Jésus-Christ, vers le Père – afin de pouvoir juger correctement de l’intention d’un “groupe de prière”.

La prière chrétienne et le Dieu de Jésus-Christ sont facilement reconnaissables. Beaucoup sont persuadés qu’il n’y a aucun risque à “faire un emprunt” à la sagesse orientale, mais l’exemple de la Méditation Transcendantale (MT) devrait pousser les chrétiens à bien réfléchir avant de s’engager à l’aveuglette dans une autre religion (hindouisme, dans le cas présent), malgré toutes les déclarations de neutralité religieuse des promoteurs de la MT.

Apprendre à méditer ne pose pas de problème, mais l’objet ou le contenu de l’exercice indique clairement s’il s’adresse au Dieu révélé par Jésus-Christ, à une autre révélation, ou tout simplement aux profondeurs cachées du moi.