Les manières de saint Joseph sont celles de l’humilité et de l’obéissance. Lorsque l’Ennemi déchaîna sa colère contre l’Enfant, massacrant tous les Innocents, Joseph a-t-il brandi son épée comme le fera saint Pierre au mont des Oliviers ? Docile à la Parole, le saint patriarche s’est enfoncé dans le désert, cachant dans le silence le Christ et la Vierge.

En ce sens aussi, saint Joseph est patron de la bonne mort. Maître du renoncement à soi-même, il nous protège de l’Ennemi en nous initiant à la bonne mort, en nous cachant dans le silence et la gloire de Dieu. Il est en effet écrit : « vous êtes passés par la mort, et votre vie reste cachée avec le Christ en Dieu » (Col 3,3).