L’obéissance de saint Joseph était de toutes les décisions : se marier avec Marie ou partir en Égypte, s’installer à Nazareth ou faire le pèlerinage à Jérusalem, … Or Marie et Jésus s’en remettant pleinement à son autorité, Joseph n’avait pas de « supérieur » pour orienter ses décisions. Son obéissance est tout intérieure, au plus près de la voix de la conscience. Saint Joseph enseigne ainsi que l’obéissance est essentiellement une écoute aimante : orienter son esprit selon l’Esprit de Dieu, appliquer son esprit à tout ce que vit l’enfant Jésus.