Peut-on voir en saint Joseph un modèle de vie apostolique ? Soyons francs : il semble être le contraire des apôtres. Eux ont proclamé l’Évangile à temps et à contre temps, ils ont annoncé Jésus à tous les peuples de la terre, ils le mettent au grand jour. Lui, au contraire, ne parle jamais, il cache Jésus, il s’enfouit avec lui dans la nuit de l’Égypte.
Mais la vie apostolique consiste-t-elle à parler de Jésus ou à le faire connaître ? La vie de saint Joseph est mystère d’effacement qui laisse toute la place au Christ. Cette attitude spirituelle est le fondement de toute vie apostolique. Le chemin de l’intériorité prime, le silence de saint Joseph s’épanouit dans le témoignage de l’apôtre : « Ce n’est plus moi qui vit, mais le Christ qui vit en moi ! » (Ga 2,20)