Joseph, l’autre Joseph, celui de la Genèse, fut tiré de sa prison dans l’urgence d’interpréter le rêve de Pharaon, l’homme dieu, le fils du soleil. La détresse facilite la fraternité. Ce soir-là, le prisonnier étranger fut placé sur le même pied que le roi angoissé.

Joseph, notre Joseph, celui de la genèse du salut, fut tiré de sa maison par un songe commandant de cacher le fils de l’homme au pays de Pharaon. Pour accomplir son rêve que tous les hommes soient frères, le Soleil levant voulait descendre chez ces ennemis héréditaires. Ce matin-là, Joseph partit à pied, poussé par le Roi empressé.

Joseph interpréta le rêve, pour la survie du peuple. Joseph obéit au rêve, pour le salut des nations.