En ce troisième dimanche de l’Avent, le Pape s’est rendu en la Paroisse romaine de Saint-Patrice à Colle Prenestino. Son homélie traitait de la liturgie de ce dimanche qui invite à la Joie en cette période de l’Avent.

Benoît XVI, dimanche du Gaudete

Benoît XVI, dimanche du Gaudete

L’Évangile de ce dimanche, explique Benoît XVI, nous enjoint d’être attentifs à notre conduite de vie pour nous préparer à accueillir le Seigneur. À ceux qui demandaient à Saint Jean-Baptiste ce qu’il fallait faire pour être prêts à la venue du Messie, ce dernier répondait que Dieu ne demande rien d’extraordinaire mais que chacun vive selon des critères de justice et de solidarité.

C’est à cela que doit être dédié le temps de l’Avent. Réitérer avec courage et persévérance, notre volonté de vivre avec cohérence notre vie chrétienne. En suivant Dieu, malgré nos faiblesses et nos difficultés, nous serons récompensés par son amour et la paix qu’il instillera dans nos cœurs.

« Il n’y a plus de raison de douter, de se décourager, d’être triste, quelles que soient les situations que nous devons affronter, parce que nous sommes sûrs de la présence du Seigneur, qui seul suffit pour éclairer et réjouir les cœurs. »

« Celui qui accueille les dons de Dieu d’une façon égoïste ne trouve pas la joie véritable. En revanche, celui qui profite des dons reçus de Dieu pour l’aimer avec une gratitude sincère et communiquer aux autres son amour, celui-là a le cœur plein de joie. Souvenons-nous en ».