Boutique

Plus de 500 titres

Carterie

Artisanat monastique

Une vision alternative inconciliable avec l’Evangile

Le Nouvel Âge est presque toujours lié à des “alternatives”, que ce soit une vision alternative de la réalité ou une façon alternative d’améliorer sa situation actuelle (magie). Une alternative n’offre pas deux possibilités, mais seulement la possibilité de choisir une chose de préférence à une autre : du point de vue religieux, le Nouvel Âge présente une alternative à l’héritage judéo- chrétien.

On dit que l’ère du Verseau est sur le point de remplacer celle des Poissons, à prédominance chrétienne. Les penseurs Nouvel Âge en sont bien conscients. Certains sont persuadés que ce changement est inéluctable, d’autres sont activement engagés à favoriser sa venue.

Ceux qui se demandent s’il est possible de croire à la fois en Jésus-Christ et dans le Verseau doivent savoir qu’en réalité, ils se trouvent en face d’un choix :

“Nul serviteur ne peut servir deux maîtres : ou il haïra l’un et aimera l’autre, ou il s’attachera à l’un et méprisera l’autre” (Lc 16, 13).

Il suffit que les chrétiens pensent à la différence entre les hommes sages venus de l’Orient et le roi Hérode pour comprendre les puissants effets que peut avoir le choix pour ou contre le Christ.

Il ne faut pas oublier que divers mouvements qui ont nourri le Nouvel Âge sont ouvertement antichrétiens. Leur attitude à l’égard du christianisme n’est pas neutre, mais neutralisante : bien qu’ils se disent ouverts à tous les points de vue religieux, ils ne considèrent pas le christianisme traditionnel comme une alternative acceptable.
En certaines occasions, il est clair qu’il n’y a pas de place où l’on puisse tolérer le vrai christianisme, et que les comportements antichrétiens sont même justifiés.

Cette opposition, qui initialement se limitait aux cercles restreints de ceux qui vont au-delà d’un attachement superficiel au Nouvel Âge, a commencé récemment à se répandre à tous les niveaux de la culture “alternative”, dont l’attrait est très puissant, notamment dans les sociétés occidentales sophistiquées.

Précédent

Suivant