Boutique

Plus de 500 titres

Carterie

Artisanat monastique

Pulsologie

Selon la médecine traditionnelle chinoise, l’énergie circule dans les Mai ou Méridiens, à travers lesquels le praticien peut faire le diagnostic pour en connaître l’état pathologique. C’est aussi à travers les Mai que les matières essentielles nutritives se diffusent partout pour nourrir les organes. Le fonctionnement des organes internes se reflèterait au niveau des pouls périphériques.

Traditionnellement, la prise de pouls se pratique en pressant progressivement l’artère radiale de la superficie vers la profondeur et en évaluant les informations reçues.

On pourrait ainsi déterminer jusqu’à 28 formes de pouls qui constitueraient une source de renseignements importants pour le diagnostic et le traitement du patient. Cette prise de pouls constitue le bilan énergétique fondamental sur lequel va s’appuyer toute la thérapeutique.

Cette technique repose sur le « toucher », la palpation. Il n’existe pas encore d’instrument scientifique capable de remplacer le sens tactile du praticien.

Les 10 pouls les plus usuels sont : le pouls superficiel, profond, ralenti, rapide,
glissant, rugueux, vide, plein, long, court.

Précédent

Suivant