Le Protocole des Sages de Sion est un document antisémite rédigé à la fin du XIXe s. à Paris, par un russe du nom de Mathieu Golovinski. L’auteur voulait faire passer son ouvrage pour un document rédigé par un conseil de sages juifs, projetant d’anéantir la chrétienté et l’ordre existant, pour installer un pouvoir juif qui dominerait le monde. Tous les moyens étaient les bienvenus pour justifier cette fin : de la ruse, la violence, la guerre, jusqu’à la modernisation industrielle et le capitalisme.