Je n’avais pas de dévotion particulière à saint Joseph avant de rencontrer la communauté, lors de la fête de la Sainte Famille à Mont-Luzin, le 29 décembre 1994, sur l’invitation du Seigneur. Ce fut l’occasion de grandes grâces et le début de mon chemin avec saint Joseph.

Comme saint Joseph lorsque Marie lui a demandé d’accueillir un fils enfanté de l’Esprit Saint et donc de renoncer à son désir de paternité biologique, j’ai ressenti ce choix difficile à accepter pour un homme, lorsqu’avec Irène nous nous sommes rendus à l’évidence que notre couple ne pourrait pas avoir d’enfants.

Je crois profondément que le Seigneur nous a choisis Irène et moi pour adopter des enfants et que c’est lui, le Créateur, qui a choisi nos enfants pour nous, confiant que nous pourrions les guérir de la souffrance de l’abandon par l’amour.

La confiance dans le Seigneur est une vertu que je découvre chez saint Joseph comme le père adoptif qui s’est abandonné en disant oui à Dieu qui lui demandait de reconnaître un fils qui ne serait pas de sa chair et d’accueillir Marie comme sa femme et la mère du Messie.

Être père adoptif pour moi à l’image de saint Joseph c’est pouvoir aimer les enfants qui nous sont confiés avec un regard qui traverse l’image de l’enfant « différent » pour l’aimer dans son cœur comme un don de Dieu, sans aucun regret de paternité naturelle.

À l’école de saint Joseph j’ai appris à accepter les revendications d’un enfant qui recherche son origine, ses racines et qui ne comprend pas pourquoi sa mère, son père l’ont abandonné, et savoir reconnaître cela comme justifié et naturel sans aucune amertume.

Pour moi saint Joseph représente l’amour paternel gratuit, donné pleinement pour la bien de l’enfant, par le témoignage d’une vue simple, rude et droite.

Et c’est la démonstration du père qui prépare l’enfant à trouver son autonomie pour quitter plus tard le foyer familial sachant bien que nos enfants ne nous appartiennent pas. Je ne dissocie jamais Joseph de la Sainte Famille qui est un cadeau inestimable de notre Dieu.

Gérard, père de trois enfants nés en Colombie

CatégorieSpiritualité
Famille de Saint Joseph
Top ?
Suivez nous :