Nous avons mon épouse Gisèle et moi fréquenté Saint Joseph de Mont-Rouge depuis plus de 20 ans d’abord séparément puis ensemble. C’est là en effet que nous nous sommes rencontrés le 15 Aout en 1995. Vous voyez que cela ne date pas d’hier. Nous étions alors célibataires endurcis mais nous nous sommes accordés presque tout de suite. À peine 13 mois après notre rencontre, nous nous sommes mariés dans le Seigneur. Nous avons fêté nos 20 ans de mariage en Octobre 2016.

Moi Pierre, je n’en reviens toujours pas car dans ma jeunesse, j’étais un papillon butineur avec un cœur d’artichaut ; je n’aurais pas cru possible de pouvoir rester avec la même femme pendant plus de vingt ans ! Mais Saint Joseph est le Patron des bons mariages, c’est ce que nous avons découvert.

Néanmoins nous n’étions pas au bout de nos surprises car outre les bons mariages Saint Joseph est aussi le Patron des bonnes affaires. Ainsi nous avons pu vendre à quelques années d’intervalle 2 appartements, un à Bègles limite Bordeaux et un autre à Lourdes. Pourtant il y avait de la concurrence : une vingtaine d’appartements à vendre pour les 2 fois et nous n’étions pas les moins chers. Nous avons pu vendre à un prix très correct, sans marchandage, et à chaque fois Saint Joseph nous a guidé pour notre stratégie de vente : contrat d’exclusivité avec une agence dans le premier cas, petite annonce dans une revue catho dans le second.

Pour vous dire à quel point Saint Joseph nous a fait un clin d’œil, les acheteurs de Lourdes habitent dans le Bordelais à une adresse « rue du Château d’Eau » qui est aussi l’adresse du centre Saint Joseph de Mont-Rouge ! D’ailleurs ils voulaient acheter l’appart’ de Lourdes sans même l’avoir vu, simplement en regardant des photos expédiées par mail. Cela semble incroyable mais c’est la pure vérité.

Bien sûr dans les 2 cas nous avions promis une participation aux frais au bénéfice des œuvres de Saint Joseph et nous avons tenu parole. Mais dans ce genre de projet il faut être précis avec Saint Joseph : spécifier le prix de vente, le délai de vente et l’étrenne de Saint Joseph. D’ailleurs Pierre avait fait à chaque fois un post-it détaillé qu’il avait mis sous la statue de Saint Joseph dans notre oratoire domestique. Pour le délai Saint Joseph a fait fort aussi : dans les 2 cas les délais ont été respectés.

Pour ce qui est de la récompense financière pour les œuvres de Saint Joseph, il n’y a pas d’obligation. Une simple veilleuse de remerciement dans une église peut suffire. Mais si on fait une promesse financière il faut tenir parole. Par exemple un de nos amis, un senior, avait décroché un poste intéressant et lucratif, inespéré vu son âge. Mais il n’a pas respecté sa promesse financière et l’affaire a foiré complétement. Alors que c’était apparemment du béton. Du béton.

Voilà quelques fioretti de Saint Joseph.  Aujourd’hui nous le mettons à toutes les sauces. Mais c’est le Seigneur qui décide et le temps du Ciel n’est pas notre temps. Certaines requêtes peuvent prendre du temps mais c’est Dieu et Dieu seul qui est le Maitre des horloges. Nous vous invitons à prier Saint Joseph avec persévérance et à expérimenter toutes les Grâces qu’il obtient pour nous tous auprès du Cœur de Jésus.

En union de prières.

Pierre et Gisèle B.