« Je ne me souviens pas de lui avoir rien demandé jusqu’à ce jour qu’il ne me l’ait accordé… »

Je lis souvent ce passage de sainte Thérèse d’Avila qui commence ainsi. Il s’avère que c’est tellement vrai pour moi. Jamais saint Joseph n’a laissé aucune de mes prières sans réponse, ou sans un signe. Et s’il ne répondait pas exactement à ma demande, il m’intimait de prier encore plus et la situation s’éclairait à la mesure de ma foi.

Dans le courant de cette année, je lui ai adressé une demande que je croyais, je l’avoue, bien irréalisable. Et pourtant…

J’ai rédigé mon intention de prière et suis montée  à la petite chapelle sur la colline de Mont-Luzin pour la déposer aux pieds de saint Joseph.

« Bon saint Joseph, c’est une demande que je considère irréalisable que je viens te déposer ce matin… Un père qui vient d’avoir 80 ans, dans une santé plus que déficiente, me supplie depuis quelques mois d’intervenir auprès de son fils, qu’il n’a pas vu depuis 34 ans, et qu’il voudrait tant revoir avant de mourir ! A toi, bon saint Joseph, rien n’est impossible, tu me l’as si souvent prouvé… alors voilà, je te les confie tous les deux. »

Il ne se passa pas plus d’un mois avant qu’il me soit donné de transmettre cet appel du père à son fils, ce dernier ayant pourtant toujours crié qu’il n’irait même pas à l’enterrement de son père. Je n’étais pas à l’aise, sûre d’un refus ! Mais saint Joseph veillait, et ô bonheur, en juillet dernier père et fils se retrouvaient ! A la fin de ce même mois de juillet, le père pouvait à nouveau tout heureux souhaiter l’anniversaire de son fils, qui lui-même rendait la pareille deux mois plus tard.

Dans la foi et dans la confiance, saint Joseph exauce toutes nos prières ! Aussi je ne lui laisse pas beaucoup de répit, tout juste le temps de venir le remercier de tant de grâces obtenues et je le sollicite à nouveau pour d’autres épreuves !

CatégorieFioretti
Famille de Saint Joseph
Top ?
Suivez nous :