Origène est l’un des plus grands auteurs chrétiens, un véritable «maître», qui a fondé la théologie dans l’Ecriture.

Origène est à la fois brillant théologien et vrai témoin de ce qu’il enseignait. Il avait 17 ans quand son père fut décapité en raison de sa foi, et toute sa vie de chrétien et de prêtre fut parcourue par un incessant désir du martyre. Lui-même fut cruellement torturé sous la persécution de Dèce, en 250, et il mourut peu après.

Héritier de Clément d’Alexandrie, il marque un tournant irréversible de la pensée chrétienne, en fondant la théologie dans l’explication de l’Écriture, ou mieux, en réussissant la parfaite symbiose entre théologie et exégèse. Le noyau de son œuvre consiste dans la triple lecture de la Bible : une première lecture la plus fidèle possible, à partir de l’hébreu et des différentes traductions en grec, puis les commentaires du texte, verset par verset, et enfin la prédication, Origène faisant passer ses auditeurs du sens littéral à l’interprétation morale et enfin au sens spirituel du texte biblique. Il parvient ainsi à une véritable lecture chrétienne de l’Ancien Testament qui montre l’unité profonde de toute la Bible.

Origène nous rappelle avec passion que l’Église se renouvelle et qu’elle rajeunit toujours quand elle lit l’Écriture de manière priante et quand elle engage sa vie de manière cohérente.

Le pape Benoît XVI présente cette grande figure nous invite à retenir son enseignement.