Le livre des Rois, sous couvert de présenter une histoire de la royauté en Juda et Israël, est le lieu d’un combat entre les prophètes et les rois.

Les livres des Rois ne prétendent pas à être une œuvre d’historien mais se présentent comme une relecture théologique de l’histoire. Peu leur importe les réalisations sociales, politiques ou culturelles des monarques : seule la fidélité à l’alliance conclue avec le Seigneur compte. Dès lors, Jéroboam et tous ses successeurs sur le trône du Royaume du Nord sont présentés comme des idolâtres, puisque les temples de Dan et Béthel ont été rouverts au culte et ont accueilli des veaux d’or. En contraste, tous les prophètes du Nord, à commencer par Élie et Élisée, sont magnifiés, car ils ont courageusement et victorieusement combattu la déchéance royale.

Les livres de Rois se présentent donc comme le récit de la victoire des forces prophétiques sur les forces monarchiques.

Famille de Saint Joseph
Top ?
Suivez nous :