« Je me mis à prier. Je recourus à toutes les prières que je connaissais. Je demandai à Dieu de m’aider. Je criai le nom de Jésus-Christ que j’implorais de m’aider. Je m’adressai à divers saints dont j’avais entendu parler par mon épouse qui est catholique. Le résultat ? Mes tourmenteurs rirent à haute voix et me tiraillèrent de plus belle. »

Dans son « Voyage hors du corps », Robert Allan Monroe fait l’expérience déroutante de n’obtenir de Dieu aucun secours. Que penser de ce troublant témoignage ?

Le père Joseph-Marie nous donne quelques repères dans le nouvel article publié sur final-age.