Achevant le cycle de méditations entreprises par Jean-Paul II, qui souhaitait rendre la liturgie des heures plus accessibles aux laïcs, le pape Benoît XVI commente le Magnificat, chanté tous les soirs à vêpres.

Le texte complet sur bereshit.fr.