Boutique

Plus de 500 titres

Carterie

Artisanat monastique

Néo-paganisme

Attribution souvent rejetée par ceux auxquels il est donné, et qui se réfère à un courant qui court parallèlement au Nouvel Âge et interagit avec lui.

Dans la grande vague de rejet des religions traditionnelles, et en particulier de l’héritage judéo-chrétien de l’Occident, beaucoup sont retournés aux anciennes religions autochtones, traditionnelles et païennes. Tout ce qui est antérieur au christianisme est considéré comme plus conforme à l’esprit du pays ou de la nation, comme une forme inaltérée de religion naturelle en contact avec les forces de la nature, souvent matriarcale, magique ou chamaniste. L’humanité serait plus épanouie si elle revenait au cycle naturel des festivités (agricoles) et à l’affirmation de la vie en général.

Certaines religions « néo-païennes » sont des reconstructions récentes et leur lien avec les formes originaires est douteux, surtout lorsqu’elles sont dominées par des éléments empruntés aux idéologies modernes tels que l’écologie, le féminisme ou même, dans certains cas, les mythes de pureté raciale.

(dans Jésus-Christ, le porteur d’eau vive)

Précédent