Le nom et la vocation de saint Joseph sont liés à la croissance parce qu’il est le père de Jésus.

Jésus n’a pas aimé Joseph comme s’il était son vrai père, c’est-à-dire en s’appliquant à incarner un rôle de fils écrit à l’avance pour être représenté sur la scène du monde. Jésus a reçu Joseph pour père et l’a aimé sans réserve de l’amour filial le plus pur. Plus Jésus obéissait à saint Joseph, plus il grandissait « en sagesse, en taille et en grâce, devant Dieu et devant les hommes » (Lc 2,52). Lui qui est Dieu, plus il était soumis à saint Joseph dans l’amour filial, plus il devenait homme. L’obéissance et l’amour de Joseph ont fait grandir Jésus.

Ce mystère de croissance concerne aussi saint Joseph. En réalisant sa vocation paternelle auprès de l’enfant Jésus, lui qui n’était qu’un homme ressemblait de plus en plus au Père éternel dont il est l’image. L’amour et l’obéissance de Jésus ont fait grandir Joseph.