Boutique

Plus de 500 titres

Carterie

Artisanat monastique

La résurrection n’est pas le dernier mot

« Le Seigneur ton Dieu est un feu dévorant » (Dt 4,24)

Il ne suffit pas que les portes du paradis soient ouvertes, il faut encore y entrer. Or nul n’y parvient sans entrer dans la folie de l’amour divin qui s’exprime dans le langage de la Croix. C’est dans l’oraison qu’on se laisse pénétrer par la Sagesse. L’Esprit-Saint attire l’âme dans l’adoration où elle supplie pour sa propre faiblesse et pour celle de ses frères, particulièrement ceux qui ne veulent pas comprendre la folie de la Croix.

Précédent

Suivant