Boutique

Plus de 500 titres

Carterie

Artisanat monastique

Les douleurs de la Mère

« Toi-même, un glaive te traversera l’âme – ainsi seront dévoilés les débats de bien des cœurs. » (Lc 2,35)

En souffrant dans son cœur de mère s’assister à la mort de son Fils sur la Croix, Marie a su entrer dans le mystère de l’efficacité du sang versé et de l’eau jaillie du côté transpercé, lesquels ont le pouvoir de laver les hommes de leurs péchés et de leur rendre la vie. La maternité de Marie se découvre ainsi au disciple en sa souffrance. Souffrance de perdre son fils, mourant sur la Croix. Souffrance d’engendrer l’Église qui est le corps de son Fils. Souffrance de ne pas reconnaître en chaque disciple le visage du Christ qu’elle a pour vocation d’enfanter.

Précédent

Suivant