Pistant les descriptions des attributs divins de justice et de miséricorde, cet entretien essaye de comprendre ce que Moïse enseigne en invitant à « reconnaître Dieu ». Apparaît alors que le Dieu biblique est un Dieu souverainement libre dans l’articulation de sa justice et de sa miséricorde, par la dynamique d’un « repentir » trouvant sa plus belle expression en Jésus-Christ.