Boutique

Plus de 500 titres

Carterie

Artisanat monastique

LaVey Anton Szandor

La Bible de Satan est divisée en quatre parties :

Book of Satan – Fire
– Book of Lucifer – Air
– Book of Belial – Earth
– Book of Leviathan – Water

A l’encontre des religions traditionnelles, ce n’est pas Dieu mais l’homme et lui seul qui est mis au centre de l’univers. Dieu ne serait qu’une invention humaine dont il faut libérer l’humanité afin qu’elle redécouvre son caractère divin. Quant à Satan, il ne serait pas un être personnel, mais une force de la nature.

Sur ce point, l’Eglise de Satan a connu quelques divergences d’interprétation qui ont conduit à des scissions internes, dont la plus importante aboutit en 1995 à la fondation du Temple de Seth, par un officier des Marines : Michael Aquino.

Anton LaVey décède en 1997, soit en l’an 28 A.S. (année satanique). Il cède son poste de Grand Prêtre de la Church of Satan à sa compagne, Blanche Barton. Son fils, né en l’an XXVIII A.S. porte le nom de Satan Xerxes Karnacki LaVey ; ses deux filles se prénomment Karla et Zeena.

Paul Ariès, auteur de Satanisme et vampyrisme, le livre noir (éd. Golias) précise : « LaVey a eu l’idée d’utiliser l’occultisme pour passer en contrebande des valeurs inacceptables. Un jeune ne peut se dire néo-nazi mais peut se dire sataniste ou vampiriste, mieux : vampyriste avec un “y” ».

En France, P. Ariès a recensé une cinquantaine de groupes, dont l’Ordre des Neuf Angles et son rituel de messe noire autour d’un original de « Mein Kampf » (A. Hitler).

Précisons cependant qu’« en principe », les messes noires ne font pas partie de la tradition satanique, qui se veut opposée à tout culte, quel qu’il soit. Mais entre les principes de l’idéologie et ses applications concrètes, il y a hélas suffisamment d’espace pour une créativité morbide, qui peut s’exprimer dans ce genre de déviances incontrôlés et incontrôlables.

Précédent