Nous arrivons au cœur du Benedictus. Zacharie explicite la raison profonde pour laquelle Dieu vient visiter son peuple par un Messie Médiateur de salut : c’est en raison de son amour, qui le conduit à s’engager par serment dans une Alliance éternelle. Et réciproquement : l’amour miséricordieux dont Dieu fait preuve tout au long de l’histoire, se…

« Salut qui nous arrache à l’ennemi, à la main de tous nos oppresseurs » (Lc 1,71) Au verset 68, Zacharie exaltait déjà le Seigneur qui « visite et rachète son peuple ». L’action salvifique de Dieu consiste à visiter son peuple, c’est-à-dire à se rendre proche de lui pour le racheter de ses ennemis. Cette visitation – qui…

« Il (Dieu) a fait surgir la force qui nous sauve dans la maison de David, son serviteur, comme il l’avait dit par la bouche des saints, par ses prophètes, depuis les temps anciens » (Lc 1, 69-70) Le Cantique de Zacharie (encore appelé : le « Benedictus ») se situe dans la partie de l’Évangile selon saint Luc, souvent…

Comme la lecture de l’Évangile de Saint Luc nous est proposée tout au long de l’année C (à l’exception de quelques péricopes particulières au cours des temps de Noël et de Pâques), nous poursuivrons notre méditation du Magnificat par celle du Cantique de Zacharie qui lui fait suite. Le personnage est important : Zacharie, dont le…

« Il relève Israël son serviteur, il se souvient de son amour, de la promesse faite à nos pères, en faveur d’Abraham et sa descendance à jamais » (Lc 1, 54-55) Les deux derniers versets du Magnificat sont composés de trois unités bien distinctes. La première, « il relève Israël son serviteur » (v. 54a) poursuit la description de…

  « Il comble de biens les affamés, renvoie les riches les mains vides » (Lc 1,53)   Les versets 52 et 53 forment un ensemble, dans lequel les deux distiques[1] expriment chacun un contraste. Le premier souligne l’opposition entre l’action de Dieu à l’égard des potentats et des pauvres de cœur : « Il renverse les puissants de…

Le verset met en valeur l’action contrastée de Dieu au détriment des potentats et en faveur des pauvres de cœur. La première partie du verset fait écho au v. 51 : « Déployant la force de son bras, il disperse les superbes », tandis que la seconde partie reprend l’affirmation du v. 50 : « Sa miséricorde s’étend d’âge en…

« Déployant la force de son bras, il disperse les superbes » (Lc 1, 51) Littéralement : « Il a fait force par son bras, il a dispersé les superbes dans la pensée de leur cœur ». Il faut situer ce verset en contraste avec le précédent, dans lequel est exaltée la miséricorde de Dieu…

Nous avions déjà mentionné que la proposition causale : « Car le Puissant fit pour moi des merveilles » (49a), est suivie de deux propositions qui n’ont pas de verbe, et qui sont introduites par la conjonction « et » : « et son Nom (est) saint ; et sa miséricorde (est) de génération en génération sur ceux qui le craignent » : l’affirmation, implicitement…

  « Saint est son Nom ! » (Lc 1,49) Dans la Bible, le nom comporte une affirmation sur l’essence de son porteur, il exprime un aspect de sa nature. Le nom exprime l’ensemble des qualités, des aptitudes de la personne ; sa valeur personnelle. Lorsque Dieu envoie Moïse vers les fils d’Israël, ce dernier Lui objecte :…

Famille de Saint Joseph
Top
Suivez nous :