Saint Joseph, l’homme de la dernière minute ? Qui s’assurerait de notre persévérance en n’exauçant qu’au dernier extrême ? Qui éprouverait la foi par l’hypothèse d’une prière refusée ?

Saint Joseph s’y prend avec nous comme Dieu avec lui. On comprend facilement notre collaboration à l’œuvre de Dieu comme une part de travail. Elle consiste surtout à purifier notre volonté dans le travail. Dieu exauce ce qu’on demande en vérité. On ne sait ce qu’on veut vraiment qu’en y travaillant. On n’atteint l’unum necessarium, l’unique nécessaire (cf. Lc 10,42), qu’en dépassant les dissipations mondaines ; une prière n’a de poids qu’ordonnée au salut. Saint Joseph nous laisse ainsi épuiser toutes les ressources du travail, il patiente jusqu’à l’avènement de la volonté unifiée et centrée sur le Christ. En somme, dans le temps que Dieu donne, saint Joseph nous aide à formuler la demande d’un cœur simple. Qu’il exauce toujours.

Famille de Saint Joseph
Top
Suivez nous :