Au bord des eaux amères, se trouve la plage des retrouvailles où la question « m’aimes-tu ? » (Jn 21,16) étonne encore. Parce qu’elle est posée au disciple déchu de ses illusions, l’amour de Dieu est perçu comme une consolation pour les faibles. Pierre, au contraire, était fort de caractère et doué de qualités entières. Zélé, il n’entendit clairement l’appel de Dieu qu’une fois blessé par sa propre trahison. Entêté, il dut d’abord éprouver la vacuité de ses grands biens. Telle est souvent la voie des riches et des aînés : la trahison est leur douloureux chemin de fidélité et de sagesse.

Saint Joseph cependant ouvre une autre voie, directe, offerte aux cœurs simples : aimer Jésus quand il se donne, tel qu’il se donne. Le cœur de saint Joseph avait intuitivement compris que par lui-même l’homme ne peut rien faire. Seul l’amour de Dieu peut tout. Seul l’amour de Dieu peut nous faire aimer parce qu’il est premier.

« M’aimes-tu ? »

Famille de Saint Joseph
Top ?
Suivez nous :