« Rien de bon pour l’homme, sinon manger et boire, et trouver le bonheur dans son travail. J’ai vu que cela aussi vient de la main de Dieu » (Qo 2,24). Nous pressentons dans ce verset du sage Qohélet quelque chose de la simplicité de Nazareth. Loin de l’hédonisme contemporain, tu as su accueillir avec gratitude les joies de la vie quotidienne, comme des dons de Dieu à partager avec Marie et Jésus dans la simplicité de vos cœurs reconnaissants. Enseigne-nous cette vraie sagesse, qui nous permettra de discerner dans les joies discrètes de chaque jour, des signes de l’action bienveillante de la Providence, qui nous invitent à rendre grâce.

Famille de Saint Joseph
Top ?
Suivez nous :