Chaque sainte et chaque saint a une manière particulière de répondre à l’appel de Dieu. C’est un peu son secret. Un aspect du visage de Jésus ou une phrase de l’Évangile l’a particulièrement marqué et oriente toute sa vie. Il nous est important de connaître ces secrets des saints car ils peuvent nous stimuler pour notre route.

Ainsi, saint François d’Assise a-t-il été touché par l’appel à la pauvreté que lance Jésus : « Heureux les pauvres de cœur » et saint Vincent de Paul a donné toutes forces pour se tourner vers ceux qui souffrent, image de Jésus. Qu’en-est-il pour saint Joseph ?

Si nous sommes à St Joseph de Mont-Rouge en ce 1er mai, c’est que nous avons une dévotion particulière à saint Joseph, vers qui nous nous tournons pour lui présenter nos besoins et désirs. D’une certaine manière, nous nous reconnaissons bien dans le mot de l’Ancien Testament où le pharaon égyptien disait, quand on lui présentait les nécessités du peuple : « Allez voir Joseph », adressez-vous à lui, il règlera cette question. Le secret de saint Joseph, c’est le vrai service.

Bien sûr, il ne faut pas s’y méprendre ! Saint Joseph n’est pas à nos ordres ! Il n’est pas comme un domestique qui doit fait tout ce qu’on lui demande. Saint Joseph, à notre égard, tient le rôle qu’il a tenu auprès de Marie et de Jésus. Il se met au service du projet de Dieu pour Marie, son épouse, et pour Jésus, le Fils de Marie, en accueillant Marie chez lui et en donnant son nom à Jésus qui sera pour tous les gens de Nazareth le fils du charpentier. Saint Joseph se met donc au service du projet de Dieu et nous aide à pouvoir le réaliser, en ce qui nous concerne. Nous serons certainement plus disponibles aux affaires de Dieu si les soucis de ce monde ne nous accablent pas ; voilà pourquoi nous nous tournons vers ce grand saint, pour pouvoir être davantage tournés vers les affaires de Dieu.

Aujourd’hui, avec vous, je me tourne vers saint Joseph et je viens lui présenter un grand besoin de notre Église en France et ici dans notre région. Nous allons le supplier pour cela et il nous dira aussi ce que nous avons à faire pour montrer que notre demande est indispensable.

Saint Joseph, je viens, nous venons vous prier pour les vocations. Nous vous prions pour que des jeunes garçons et filles acceptent de donner toute leur vie pour Jésus et pour l’Évangile. Si aujourd’hui nous nous tournons vers vous avec insistance, c’est que nos besoins sont grands et nous avons besoin de votre prière et de votre soutien.

Nous croyons que Dieu continue à parler dans les cœurs d’une manière discrète en faisant désirer de donner toute sa vie au Christ Jésus pour Le servir et servir l’Évangile. Mais beaucoup de ceux qui sont appelés ont peur d’une telle mission. Ils ne se sentent pas capables d’assumer cette charge. Ils ont peur de ne pas être soutenus et d’être isolés.

Saint Joseph, nous-mêmes, trop facilement, nous regardons les prêtres en pensant à ce que nous leur demandons et en étant exigeants pour eux ; apprenez-nous à remercier Dieu pour leur présence, pour le don de leur vie jusqu’au bout, pour leur ministère.

Dieu appelle chez nous, il y a actuellement 11 séminaristes ! Il appelle au milieu de nous, mais il appelle aussi par nous, surtout par notre manière d’être fidèle à la foi de notre baptême. Que notre vie et notre prière créent un climat spirituel qui donnera à des jeunes la force de répondre à ton appel et de donner toute leur vie joyeusement.

Cette année, nous venons aussi présenter à Saint Joseph notre prière fervente pour nos familles et toutes les familles de la terre. Elles rencontrent beaucoup de difficultés et nous savons le tort que peuvent causer les séparations pour les enfants. Vivre aujourd’hui en tant que famille chrétienne n’est pas chose simple : il s’agit de vivre un amour fidèle, pour la vie, de s’ouvrir à la vie, de vivre le pardon et de permettre la croissance dans la liberté. Tout cela dépasse les forces humaines. C’est pourquoi je voudrais dire, en regardant les familles qui le vivent, que c’est réellement un don de Dieu qui vous est fait et que vous cherchez à vivre. Que la Sainte Famille de Nazareth, Joseph, Marie et Jésus, vous garde et vous soutienne par son exemple et par sa prière.

Nous savons aussi qu’il faut soutenir les familles qui souffrent et rencontrent des difficultés : disputes, séparations, maladies, deuils, échecs… et tant d’autre obstacles que nous connaissons. Prier, encourager, être présent non pour faire la leçon, mais pour être comme un appui. Voilà ce qui nous est demandé.

Que la Sainte Famille intercède pour nos familles, celles qui sont éprouvées et celles qui sont paisibles… Demandons aussi que notre Église, la famille de Dieu, soit fidèle à ce qu’elle a reçu de Dieu et vive dans l’unité et l’amour. C’est la condition de son témoignage, nous a dit Jésus.

+ Pierre-Marie Carré
Archevêque de Montpellier

 

CatégorieHomélies
Famille de Saint Joseph
Top
Suivez nous :