Lors de la prière de l’Angélus ce matin, le Saint-Père a d’abord rappelé quelques notions historiques : « Le terme “avent” signifie “venue” ou “présence”. Dans le monde antique il indiquait la visite du roi ou de l’empereur dans une province ; dans le langage chrétien il se réfère à la venue de Dieu, à sa présence dans le monde ».

Place Saint-Pierre de Rome

Benoît XVI a surtout expliqué en quoi l’Avent impliquait le travail de toute l’Église : « Avant la fin, il est nécessaire que l’Évangile soit proclamé à toutes les nations, dit Jésus dans l’Évangile de saint Marc (cf. Mc 13,10). La venue du Seigneur se poursuit, le monde doit être pénétré de sa présence. Et cette venue permanente du Seigneur dans l’Annonce de l’Évangile demande continuellement notre collaboration ; et l’Église, qui est comme la Fiancée, l’Épouse promise de l’Agneau de Dieu crucifié et ressuscité (cf. Ap 21,9), en communion avec son Seigneur, collabore à cette venue du Seigneur, par laquelle commence déjà son retour glorieux. »

(source)

 

Famille de Saint Joseph
Top
Suivez nous :