Le Saint-Père développe quelques aspects de la doctrine de saint Grégoire de Nysse, dont il a déjà parlé mercredi dernier, notamment sa conception très élevée de la dignité de l’homme.

La fin de l’homme est de se rendre semblable à Dieu et il atteint cette fin par l’amour, la connaissance et la pratique des vertus. Mais pour s’élever vers Dieu, l’homme doit se purifier, et sur ce chemin de montée spirituelle, le Christ est le modèle et le maître, qui nous fait voir la belle image de Dieu.

Grégoire rappelle aussi que le Christ est présent dans les pauvres, et qu’ils ne doivent donc jamais être outragés. En effet, « ils nous représentent la Personne du Sauveur ». En conséquence, Grégoire interpelle vivement chacun de ses auditeurs, en lui disant : « Sois généreux avec ces frères, victimes du malheur », rappelant, avec beaucoup de clarté, que nous dépendons tous de Dieu. Enfin, autre aspect important de la doctrine spirituelle de Grégoire de Nysse : la prière. Pour progresser sur le chemin de la perfection et accueillir Dieu en lui-même, l’homme doit s’adresser à Lui avec confiance dans la prière. Et c’est toujours en s’inspirant de la prière du Seigneur que le chrétien prie.

Famille de Saint Joseph
Top
Suivez nous :