Dans sa catéchèse consacrée à Grégoire de Nysse, Benoît XVI souligne cet enseignement du grand Cappadocien : « en Dieu seul » se trouve la « satisfaction » du cœur humain.

Avec son frère Basile et son ami Grégoire de Nazianze, que le Saint-Père a présenté dernièrement, Grégoire de Nysse fut l’un des grands théologiens de la Cappadoce au quatrième siècle.

Dans son œuvre théologique, Grégoire met particulièrement en évidence la grandeur et la beauté de l’homme, dont la nature a été conçue pour exercer la royauté sur la création. Sa beauté est le reflet de la beauté de Dieu. Le but de son existence est de contempler Dieu ; en Lui seul il peut trouver sa satisfaction. Pour anticiper cet objectif déjà ici-bas, l’homme est tenu de progresser dans une vie spirituelle toujours plus parfaite car, pour saint Grégoire, la pleine réalisation de l’homme se trouve dans la sainteté.

Famille de Saint Joseph
Top
Suivez nous :